C’est en 2005 que tout commença pour Isabelle et Thérèse. Suite à deux formations en 2000 et en 2003 sur la culture du bleuet en corymbe, elles ont été séduites par cette culture. Le projet a mûri tranquillement et c’est en 2005 que les premiers plants de bleuets ont été mis en terre.

Le site de la plantation a été étudié et choisi avec minutie pour favoriser la bonne croissance et production des plants. Un plateau de loam sableux entouré d’arbres surplombant la rivière Yamaska crée un microclimat qui diminue les effets néfastes des hivers rigoureux. Ce sol sableux apporte l’acidité favorable à la culture du bleuet. Le brise-vent constitué d’arbres matures protègent la bleuetière des vents dominants sud-ouest.

En 2005, elles ont planté 1000 plants de 4 variétés différentes soit : Patriot, Blueray, Bluecrop et Northland.

C’est ainsi qu’à l’été 2007, Isabelle et Thérèse ouvrirent officiellement leurs portes pour la toute première fois à l’autocueillette. Les plants étaient encore petits mais très productifs.

À l’automne 2007, elles décidèrent de planter de nouveau 1000 plants. En 2009, 250 autres plants furent ajoutés à la plantation avec une nouvelle variété : le Duke.

La plantation compte désormais 2250 plants en pleine production.

Une nouvelle haie de cèdres a été plantée en 2010 pour améliorer la protection de la bleuetière (vent, gel….)

Des filets pour la protection contre les oiseaux ont été installés au printemps 2010 afin de maximiser la récolte et d’augmenter la qualité des fruits.

Aimant également l’ail, cette culture s’est ajoutée en parallèle. Au début, Isabelle et Thérèse ont planté une petite quantité pour leur consommation personnelle et pour en vendre un peu au kiosque lors de la période de l’autocueillette des bleuets. La demande grandissante de la clientèle pour ce tubercule a incité Isabelle et Thérèse à augmenter la production qui se fait maintenant en parallèle à celle du bleuet.